Prévoyance

Emprunt, arrêt de travail, invalidité décès, frais professionnels, comment compenser votre perte de revenu ? La prévoyance couvre, au sens strict, les risques d’incapacité temporaire de travail, d’invalidité et de décès C’est la...

Emprunt, arrêt de travail, invalidité décès, frais professionnels, comment compenser votre perte de revenu ?

La prévoyance couvre, au sens strict, les  risques d’incapacité temporaire de travail, d’invalidité et de décès

C’est la catégorie Socio Professionnelle qui détermine le régime obligatoire auquel vous êtes rattaché : quel que soit votre régime obligatoire, l’indemnisation encas d’arrêt de travail, invalidité ou décès est toujours limitée dans le temps et n’est jamais totale par rapport au montant de votre revenu d’activité.
Il est donc indispensable de prévoir une protection complémentaire adaptée à vos besoins, quels que soit votre secteur d’activité, votre régime obligatoire et votre statut.


LES GARANTIES EN CAS DE DECES

Les garanties les plus souvent proposées en cas de décès sont : un capital décès, une rente pour le  conjoint et éventuellement pour des enfants à charge (rente éducation), une rente d’orphelin en cas de décès des deux parents (qui peut être viagère dans le cas d’un enfant handicapé qui ne pourrait subvenir à ses besoins), un capital frais d’obsèques, un capital décès du conjoint ou enfin un capital décès d’enfant à charge. Actuellement, cela est exonéré des droits de succession. C’est l’assuré qui choisit le bénéficiaire en cas de décès. Le montant de celui-ci peut être exprimé en pourcentage du salaire moyen brut par exemple, ce qui est le plus fréquent, ou être forfaitaire. Il peut, également, varier en fonction de la cause du décès, ce qui n’offre pas un grand intérêt.


L'INDEMNITE JOURNALIERE

Les indemnités journalières sont versées par la sécurité sociale en cas d’arrêt maladie afin de compenser la perte de salaire due à l’absence du salaire. Ces indemnités journalières sont versées à partir du 4 ème jour d’arrêt de travail. La partie non prise en charge par la sécurité sociale peut être le cas échéant indemnisée au titre de l’assurance complémentaire santé.

Pour certaines professions aucune couverture n’existe au niveau du régime obligatoire.  Le choix d’un contrat de prévoyance est PRIMORDIAL.

Deux exemples:

1) Monsieur Boulanger est artisan, il a 37 ans et son revenu annuel est de 28 800 €, ce qui représente un gain journalier de 80 €. Sachant que son Régime obligatoire lui verse 40 € en cas d’arrêt de travail, il souhaite s’assurer à hauteur de 40€.

Vous êtes artisan commerçant ? Votre régime obligatoire vous indemnise à hauteur de 50% de vos revenus (dans la limite de 46.22 € par jour) pendant 360 jours (pouvant s’étaler sur une période de 3 ans).

2) Monsieur MARTIN, est gérant majoritaire, il exerce la profession de pharmacien. Il réside à Biarritz et est âgé de 43 ans. Ses revenus annuels s’élèvent à 60.000 euros de traitement de gérance et 20.000 euros de dividendes. Son assiette de garanties sera donc de 60.000 euros. Il déclare 5000 euros de frais professionnels par mois et souhaite être garanti en cas d’arrêt de travail.

Son régime obligatoire n’intervient pas en cas d’indemnité journalière. Il est donc indispensable que Mr MARTIN s’assure en cas d’arrêt de travail.



LES FRAIS PROFESSIONNELS

Couvrez vos frais professionnels en cas d’arrêt de travail. Vous êtes chef d’entreprise et l’essentiel de votre chiffre d’affaires dépend de votre activité  ou de celle d’un salarié clé de l’entreprise. Avez-vous déjà pensé aux conséquences d’un arrêt de travail de l’un d’entre vous ? Si pendant plusieurs mois l’un de vous ne peut assurer ses fonctions, la pérennité de votre entreprise sera alors sérieusement engagée : votre chiffre d’affaires sera en nette baisse, tandis que vos charges fixes resteront les mêmes. Alors, pour éviter qu’un arrêt de travail ne mette en péril l’avenir de votre entreprise, et parce que personne n’est à l’abri d’un accident.


DANS L'ENTREPRISE,  Assurer la pérennité de votre entreprise :

La disparition soudaine ou l’invalidité définitive d’un collaborateur essentiel peut mettre en danger l’équilibre voire l’existence même de l’entreprise. Avec le contrat Homme-clé, vous assurez la pérennité de votre entreprise  grâce au versement  d’un capital en cas de décès ou d’invalidité définitive de ce collaborateur essentiel.

GARANTIE HOMME CLEF:

C’est un contrat de prévoyance décès souscrit par l’entreprise, à son profit, sur la tête d’un ou plusieurs de ses dirigeants.
L’objectif primaire est de couvrir le risque de disparition d’un cadre indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. Le capital versé permet  de  faire face immédiatement aux charges générées par son remplacement et aux divers frais du fait de son absence.
Les primes sont totalement déductibles mais le capital versé est considéré fiscalement comme un profit exceptionnel et donc taxable de plein droit à l’impôt sur les sociétés.
Il est nécessaire de prévoir une couverture assurance de 50% supérieure aux besoins.

ASSURANCE ASSOCIEE CROISEE:

Protéger son patrimoine en cas de disparition d’un des ses associés : au décès de son associé, ses héritiers peuvent devenir les associés de l’entreprise. Le risque majeur est alors la perte de contrôle de la gestion de l’entreprise par les autres associés. Le financement du rachat des parts doit être organisé. La souscription de contrats d’assurance croisés entre associés permet de financer l’achat des parts de le l’associé défunt.

 

ASSURANCE CHÔMAGE:
des Chefs d'entreprises, artisans, commerçants

Elle couvre le risque de perte d'emploi, pour un taux de cotisation similaire à celui du régime des ASSEDIC, en assurant :

Des indemnités mensuelles pouvant atteindre 70% du revenu net professionnel déclaré * Un capital de reconversion immédiatement disponible dès la recherche d'un nouvel emploi * Un capital de fin de carrière, versé lors de la date de départ à la retraite, en l'absence de situation de chômage durant l'activité professionnelle.

Valorial Groupe

Le GROUPE VALORIAL est un Cabinet conseil en audit patrimonial et optimisation fiscale qui regroupe 5 expertises : Conseil, Immobilier, Finance, Mécénat,  Assurance

 

Mots clés les plus recherchés

Toute décision d'achat ou de vente doit être inscrite dans une stratégie patrimoniale
© 2015 Valorial Groupe. Tous droits réservés. Développement du site par Yoann Masrevery
x

LE BILAN PATRIMONIAL

 

Et si vous étiez concernés ?

 

 

Votre réponse personnalisée en moins d'1 Minute

x

Votre actualité Patrimoniale gratuite, sans spams !