Le Blog

Votre actualité patrimoniale et fiscale

Comment calcule-t-on la plus-value d’un bien conservé à la suite d’un divorce ?

Plus-Value immobilière en cas de divorce ?

Comment calcule-t-on la plus-value d’un bien conservé à la suite d’un divorce ?

  • L’ex-époux qui se fait attribuer un bien dans le partage à la suite d’un divorce sera redevable de la plus-value réalisée sur le bien depuis l’origine lorsqu'il cèdera le bien.

    Lorsqu'il est effectué à charge de soulte et qu'il porte sur des immeubles, le partage donne lieu, en principe, à l'imposition de la plus-value réalisée par les copartageants autre que l'attributaire. 
    Toutefois, dans certaines situations, le partage ne donne pas lieu à l'imposition de la plus-value, c’est pas exemple le cas des partages de biens provenant d'une indivision de communauté conjugale et des partages de biens acquis conjointement par des époux séparés de biens pendant la durée du mariage.
    BOI-RFPI-PVI-10-40-100, § 30

    Ainsi, en cas de cession ultérieure par l’attributaire du bien, ce dernier est redevable de la plus-value générée sur le bien depuis l’origine. 

    Le prix d'acquisition sera déterminé par la valeur vénale du bien au jour de l'entrée dans l'indivision. De la même manière, la date d'acquisition à retenir, pour la détermination de l'abattement pour durée de détention sera également la date d'entrée en indivision.
    BOI-RFPI-PVI-10-40-100, § 100


 

Valorial Groupe

Le GROUPE VALORIAL est un Cabinet conseil en audit patrimonial et optimisation fiscale qui regroupe 5 expertises : Conseil, Immobilier, Finance, Mécénat,  Assurance

 

Mots clés les plus recherchés

Toute décision d'achat ou de vente doit être inscrite dans une stratégie patrimoniale
© 2015 Valorial Groupe. Tous droits réservés. Développement du site par Yoann Masrevery
x

LE BILAN PATRIMONIAL

 

Et si vous étiez concernés ?

 

 

Votre réponse personnalisée en moins d'1 Minute

x

Votre actualité Patrimoniale gratuite, sans spams !

x